Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > 5 bonnes raisons de visiter les 3 expositions de l’été

5 bonnes raisons de visiter les 3 expositions de l’été

Entre deux bains de mer et de soleil, la Ville du Lavandou vous invite à découvrir trois expositions de qualité mettant la peinture, le cinéma et l’art aborigène à l’honneur. Une programmation éclectique qui séduit déjà un large public. Si vous n’avez pas encore eu le temps de vous offrir ce bain de culture, voici 5 bonnes raisons de ne plus attendre.

  1. Redécouvrir le littoral lavandourain sous un jour artistique

    Début mai, Hélène Legrand, Bertrand de Miollis, Eric Bari et Olivier Desvaux, tous quatre distingués par le titre de Peintre officiel de la Marine, ont posé leurs chevalets sur les rivages du Lavandou. Pendant une dizaine de jours, les artistes accueillis en résidence par la Ville, ont capté des ambiances, des paysages, des éléments du décor que nous avons l’habitude de voir, en apportant leur sensibilité, leurs regards.
    Après plusieurs semaines de travail dans leurs ateliers respectifs, les quatre peintres de la Marine, ainsi qu’André Boubounelle, peintre invité, ont créé la matière d’une exposition de grande qualité. Les 70 oeuvres présentées cet été à l’Espace culturel dans le cadre de l’exposition intitulée “Escales!”, organisée en partenariat avec la galerie Artismagna, donnent à voir Le Lavandou comme on ne l’avait jamais vu.

  2. Saisir le lien qui existe entre la création artistique et la Marine nationale

    Les Peintres Officiels de la Marine sont nommés par le ministre de la Défense sur proposition du jury du Salon de la Marine organisé en moyenne tous les deux ans au Musée national de la Marine à Paris. Leur statut est extraordinaire, ils ont rang d’officier quel que soit leur état de service mais il ne sont pas militaires et n’ont pas de galons sur l’uniforme qu’ils peuvent porter dans les cérémonies officielles. Leur grade ne leur est donc pas donné quand on s’adresse à eux mais par tradition, ils sont appelés « maître ». Les Peintres de la Marine comptent parmi leurs membres des sculpteurs, des illustrateurs, des graveurs, des photographes, des réalisateurs… La grande majorité reste constituée d’artistes peintres. Des artistes célèbres ont été membres du corps : Félix Ziem, Paul Signac, Albert Marquet, Marin Marie, Mathurin Méheut et tant d’autres…. Ils ne sont plus assurés du tout de recevoir de commandes de la Marine et n’ont aucune solde ou rétribution. Leur liberté est presque totale, leur seule obligation légale est de participer au Salon de la Marine par l’envoi d’une ou deux toiles. Ils peuvent toujours embarquer sur les bâtiments de la Marine à bord desquels ils sont accueillis avec plus que de l’amitié.

  3. Fêter l’amour au cinéma

    Chacun le sait, la Ville du Lavandou a eu le plaisir de livrer le cinéma “Le Grand Bleu” en début d’année. Pour célébrer l’ouverture de cet équipement culturel de premier plan, une exposition sur les baisers cultes du cinéma est proposée sur le front de mer tout l’été. À l’heure de la distanciation sociale et du port du masque qui ne favorisent pas franchement les embrassades spontanées rien de tel qu’une belle étreinte entre Hugh Grant et Andie Macdowell pour nous remonter le moral et nous donner envie de voir et revoir des comédies romantiques. Ces 24 scènes d’amour sont exposées sur le front de mer et éclairées la nuit.

  4. Faire un grand voyage

    En visitant l’exposition dédiée à la peinture aborigène à la Villa Théo, vous plongerez au coeur d’une culture millénaire venue du bout du monde. Avec plus de 60 000 ans d’histoire, l’art aborigène se révèle être l’un des plus anciens au monde. Et même si l’on n’en connaît pas toutes les significations secrètes, ces œuvres suscitent toujours une émotion par leur force esthétique. De par leurs couleurs et leurs motifs, ces tableaux que les Aborigènes d’Australie qualifient de “Rêves” font en effet souffler un vent de couleurs et de liberté. Les quelque 2000 visiteurs qui se sont rendus à la Villa Théo depuis l’ouverture de l’exposition ne manquent pas d’éloge sur la qualité de ces peintures rares.

  5. Prendre une bonne dose d’énergie positive

On ne va pas se mentir, il arrive parfois que l’on assimile la culture à une affaire sérieuse, un “peu trop” sérieuse pour trouver le courage de sacrifier un moment à la plage pour aller visiter une exposition … Sentant l’envie de liberté et de légèreté que tout le monde recherche après plus d’un an de crise sanitaire, le service culturel de la Ville a choisi de programmer des expositions qui mettent du baume au coeur. Visiter “Escales!”, c’est faire une balade en bord de mer, du Layet à l’Anglade, au gré de la lumière qui change de l’aube au crépuscule. Tourner autour des immenses photographies de baisers sur le front de mer, c’est célébrer l’amour et se remémorer ses plus beaux moments de tendresse. Aller à la Villa Théo, c’est signer pour un dépaysement complet, une plongée au coeur des rêves des tribus nomades et en prendre plein les yeux !

Infos pratiques

Escales!
Espace culturel, avenue de Provence
Tous les jours, de 10h à 13h et de 16h à 20h (fermé le mardi)
Jusqu’au 18 août
Entrée libre

“Embrasse-moi !”, Le Lavandou fête son cinéma
Front de mer
Tous les jours, 24h/24
Jusqu’au 31 août

Rêves Australs, peintures aborigènes
Villa Théo, 265 av. Van Rysselberghe, Saint-Clair
Du mardi au samedi, de 10h à 12h et de 14h à 17h
Jusqu’au 25 septembre
Entrée libre

Articles en relations

Commentaire