Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > À la découverte du Lavandou, le succès des visites commentées

À la découverte du Lavandou, le succès des visites commentées

À la découverte du Lavandou, le succès des visites commentées

Mardi 28 août, 9h30, Sandrine Ubeda, guide-conférencière, a rendez-vous avec un groupe de vacanciers pour l’ultime balade-apéro de la saison. En attendant les derniers arrivés qui s’enregistrent à l’accueil de l’Office de tourisme, Sandrine fait un tour d’horizon. Les quinze participants ne sont pas de la Région (Suisse, Paris, Perpignan, Metz..), certains séjournent au Lavandou, d’autres à Bormes et une famille est spécialement venue de Hyères, « pour mieux découvrir le village après avoir passé une journée au Lavandou« . L’intérêt pour les visites commentées est donc unanime. Tous souhaitent en savoir davantage sur cette station balnéaire à la renommée internationale, principalement connue pour son littoral édénique.

Histoire et anecdotes

Depuis l’office de tourisme, Sandrine Ubeda invite les participants à rejoindre la Prud’homie pour parler des « pescadous » (pêcheurs en provençal), les premiers Lavandourains. Elle retrace l’histoire, de 1913 – date de création de la Commune où Le Lavandou n’était qu’un hameau de pêcheurs – à nos jours, le tout avec entrain et passion. Au passage, elle livre des détails que les visiteurs ne devraient pas oublier. « Comment reconnaître un vrai pointu ? Au « capian », la forme phallique sculptée à l’avant du bateau, souvent peinte en rouge, conçue pour fendre les vagues en cas de houle et représentée comme une image de la force masculine. »
Au fil de la visite, du quai des pêcheurs au « château » – construit en 1881 par M. Honnoraty (aujourd’hui la maison du tourisme) – en passant par l’Église Saint-Louis et ses fresques peintes par Jean-Baptiste Garrigou, Sandrine Ubeda jongle parfaitement entre Histoire et anecdotes. Elle donne vie à ses récits en citant les gens d’ici, elle illustre ses propos avec des cartes postales anciennes, et en bonne connaisseuse des lieux, elle sait improviser au gré des éléments. Ils n’ont pas encore dégusté l’apéro face à la mer que les visiteurs sont déjà séduits.

Au cours de l’été, plus de 100 personnes ont participé à ces balades-apéro programmées le mardi matin. Même engouement lors des visites commentées sur le thème des jardins organisées le vendredi matin.
Prochain rendez-vous, le samedi 15 septembre dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine.

En images

Articles en relations

Commentaire