Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Bénédiction de la nouvelle vedette « Mémin Giraudo » de la SNSM

Bénédiction de la nouvelle vedette « Mémin Giraudo » de la SNSM

Comme le veut la tradition, la nouvelle vedette de la SNSM a reçu sa bénédiction samedi 26 octobre au port du Lavandou. Devant un parterre bien rempli, Michel Terre, Président de l’antenne locale a vivement remercié de leur présence le Président national de la SNSM, Xavier de la Gorce et son épouse Edith, marraine de la SNS 222 Patron Mémin Giraudo; Jean-Luc Videlaine, Préfet du Var; Gil Bernardi, maire du Lavandou; François Arizzi, Maire de Bormes; Sereine Mauborgne, députée de la 4ème circonscription; Philippe Vittel, conseiller régional, ainsi que les représentants de la Préfecture maritime et du Conseil départemental. Avant de céder la parole à Yves Gennequin, Président d’honneur, Michel Terre a mis en avant le travail exceptionnel qu’effectuent les bénévoles pour porter secours aux usagers de la mer. Au Lavandou, une trentaine d’hommes et de femmes assurent cette mission, de jour comme de nuit, suite au déclenchement du CROSS.

Hommage à Mémin Giraudo

Dans son allocution, Yves Gennequin a expliqué le choix d’avoir nommé la SNS 222, Patron Mémin Giraudo, en retraçant la vie si singulière de ce Lavandourain.  » Mémin Giraudo, de son vrai prénom Armand, mais connu de tous sous le nom de Mémin est né en 1919. Il sera durement frappé par le destin en devenant orphelin de ses deux parents à l’âge de 2 ans. Dans son malheur, une bonne étoile, sa tante Claire, veuve Brinsolaro qui l’accueillera aux côtés de ses 2 enfants. À 14 ans, Mémin devient mousse puis apprenti marin pêcheur. En 1939, il effectue son service militaire dans la marine. Et lorsque arrivent les années sombres de la seconde guerre mondiale, Mémin prend le maquis pour rejoindre la Résistance. Son combat se poursuivra jusqu’à la libération de la France (…). Il reprend ensuite le métier de pêcheur avant de devenir commandant de la vedette de liaison des Îles d’Or. Sa carrière s’achèvera après 20 ans au service du port puis comme premier patron d’une vedette de sauvetage en mer ».

Patricia Pestana-Giraudo, la fille de Mémin, n’a pas caché son émotion de vivre un si bel hommage rendu à son père, aux côtés de sa famille, des maires du Lavandou et de Bormes, des nombreux Lavandourains qui l’accompagnent depuis l’enfance et des sauveteurs présents. Une émotion communicative qui a saisi l’assemblée et qui témoigne de la pertinence d’avoir nommé cette vedette « Mémin Giraudo ».

Quelques éléments clés sur la SNSM

La SNSM, association loi 1901, reconnue d’utilité public perçoit différentes subventions publiques (Région, Département, Municipalité) – Les particuliers ou entreprises peuvent également faire des dons qui servent à l’achat de matériels. L’Association des Plaisanciers du Port du Lavandou a par exemple financé la caméra thermique de la nouvelle vedette.

En France, la SNSM compte 218 stations de sauvetage et 3350 sauveteurs répartis sur tout le territoire.

En 2017, 9 000 personnes ont été secourues en France, au large et depuis les postes de secours, par les Sauveteurs en Mer de la SNSM.

Articles en relations

Commentaire