Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Communiqué de presse de Gil Bernardi, Maire du Lavandou

Communiqué de presse de Gil Bernardi, Maire du Lavandou

Communiqué de presse de Gil Bernardi, Maire du Lavandou – Dimanche 10 mai 2020

Chères Lavandouraines, Chers Lavandourains,

Je pense à vous qui êtes confrontés à cette maladie inconnue, à cet ennemi invisible et effrayant. Au bouleversement de votre vie sociale, professionnelle, familiale, lorsqu’il y a 55 jours, tout a basculé.

Deux mois d’efforts, de sacrifices, d’isolement pénible et compliqué durant lesquels l’insouciance a cédé le pas à une vie contrainte, à l’angoisse, à un vocabulaire nouveau : gestes barrières, gel hydroalcoolique, “tuto”, masques grand public…

Je pense à vous et à votre discipline exemplaire face à des choix que j’ai dû prendre dans le sillage des décisions de l’Etat, pour les adapter et tenter d’assurer notre sécurité collective au mieux.

Des décisions difficiles car je ne suis pas une mécanique froide et il ne faut pas trembler dans ces temps de responsabilité; en optant pour la mesure la plus prudente, et en espérant qu’elle sera comprise. Tel fut le cas pour le couvre-feu temporaire ou la distribution anticipée de masques. Tel est encore le cas pour le “déconfinement” qui doit tenir compte de la prudence sanitaire, tout en engageant la reprise économique.

Grâce à nos efforts, la vie va pouvoir reprendre au Lavandou, où nous ne comptons jusqu’ici aucun décès, ni aucun cas grave lié à cette contagion.
Cette situation est exceptionnelle.

Je pense à vous, qui allez pouvoir de nouveau vous déplacer librement, reprendre vos activités, vous promener sur le front de mer, mettre vos enfants à la crèche ou à l’école si vous le souhaitez, et fréquenter les plages prochainement rouvertes au public, de manière progressive et sous contrôle; car la crise n’est pas terminée.

Je pense à vos espoirs et à vos inquiétudes. En souhaitant que le premier temps de déconfinement pourra s’élargir à tous les pans de notre activité économique, à l’approche de la saison estivale. Et même si rien ne sera plus comme avant, nous sortirons de cette crise sanitaire avec moins de traumatisme qu’ailleurs.

Je pense à vous, et je vous demande de ne pas céder à la facilité, de continuer à vous protéger, à protéger les autres, durant les prochaines semaines, afin que tous ces efforts communs n’aient pas été vains.

Soyez prudent, le soleil de nos vies sera au rendez-vous de l’espoir que nous portons ensemble.

Tout dépend de vous.
Je vous souhaite un joyeux 11 mai.

Gil Bernardi.

Articles en relations

Commentaire