Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Le Conseil des Sages : « vivre encore mieux au Lavandou »

Le Conseil des Sages : « vivre encore mieux au Lavandou »

Ils sont les yeux du Lavandou. Les 16 membres du Conseil des Sages mènent un travail quotidien pour améliorer la qualité de vie des Lavandourains. Dès qu’ils constatent un dysfonctionnement, ils font remonter l’information aux élus et aux services municipaux. Lorsqu’ils ont une idée, ils la soumettent. Et quand un administré leur fait part d’un problème, ils se font l’écho de celui-ci. En clair, les neuf hommes et sept femmes qui composent le Conseil des sages sont de très bons représentants de la vie démocratique de la cité.

Des solutions aux problèmes

Lors de chaque séance, les membres du Conseil des Sages invitent un élu du Conseil Municipal mais aussi un responsable des services techniques ou environnement afin de trouver des solutions immédiates aux dysfonctionnements relevés. La coupe d’un buisson qui obstrue le passage, la remise en état d’un banc, le remplacement d’un lampadaire… tout est listé avec précision dans tous les quartiers du Lavandou.

Des idées pour la Ville

Parallèlement aux constats dressés, les Sages apportent leurs idées, comme par exemple, diffuser un plan référençant les défibrillateurs installés dans les infrastructures communales. Ils développent également des projets, à l’instar du circuit des trois chapelles, une randonnée entre Ville et nature de quatre heures qui devrait voir le jour dans l’année après le travail conduit par l’Office de tourisme.

Des porte-paroles de confiance

Qu’il s’agisse de « bonnes » ou de « mauvaises » remontées, les Sages relaient aux élus les points d’intérêt ou d’inquiétude des Lavandourains. Pour citer Michel Pommier, l’animateur du Conseil des sages, « l’année 2017 s’est terminée en apothéose. La Villa Théo est très appréciée de tous, même en hiver, tout comme le travail mené sur les restanques de Saint-Clair et le nettoyage des plages après le départ des plagistes. Bravo ! ». Avant de poursuivre, « en 2018, nous espérons, comme beaucoup de résidents de Saint-Clair, que le chemin des Naïades donnant accès à la plus belle plage de France soit réparé des blessures du temps ». Ces commentaires prononcés par des personnes non élues prennent tout leur sens aux yeux de la municipalité qui bénéficie d’un retour concret sur l’action menée ou sur celle à poursuivre.

« Vivre encore mieux au Lavandou » – La lettre ouverte de Michel Pommier en ce début d’année 2018

Articles en relations

Commentaire