Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Le 3e jardin éphémère bientôt dévoilé

Le 3e jardin éphémère bientôt dévoilé

Dimanche 7 avril 2019 à 11h, les équipes du service Espaces verts dévoileront leur troisième jardin éphémère réalisé sur le parvis de l’Hôtel de ville. Comme les années précédentes, la thématique du jardin reste secrète jusqu’à cette date. « Depuis le début de cette aventure en 2017, nous ne divulguons pas le thème du jardin pour que la conception paysagère surprenne le public », explique Charlotte Bouvard, première adjointe en charge de l’environnement. « Cette année, nous annoncerons aussi un programme d’animations qui rythmera ces deux mois. Autour du thème, nous avons décliné plusieurs rendez-vous que le public pourra apprécier dès les vacances de Pâques ».

Le jardin éphémère, un concept qui séduit le public

Ces dernières années le concept du jardin éphémère fleurit dans de nombreuses villes françaises. Il y a les pionnières comme Nancy ou Boulogne-sur-Mer qui ont franchi la barre des 10 éditions. Paris qui a cherché durant plusieurs années à interpeller le public en plaçant « la nature en coeur de ville ». Il y a aussi des municipalités qui se regroupent autour de ce principe pour créer un grand événement comme Cannes, Antibes, Nice, Menton et Grasse avec le Festival des Jardins de la Côte d’Azur, inauguré pour la première fois en 2017. Et puis, il y a les autres communes, petites ou grandes, spécialisées dans les jardins ou pas.

Mais alors, pourquoi le Jardin éphémère plaît-il autant ? Au Lavandou, après le « Jardin branché » en 2017 et la « Musique au jardin » en 2018, nous avons cherché des éléments de réponse.

1 – Un esprit d’équipe

Avant même de savoir si le public allait adhérer à l’idée du Jardin éphémère au Lavandou, on a constaté que l’esprit d’équipe était au coeur de ce projet. Pour réaliser un jardin éphémère, il faut des mois de préparation. Trouver une thématique, concevoir des plans, trouver des éléments de décoration, réaliser le jardin… ce sont tous les membres des services techniques qui se mettent à l’oeuvre avec leurs compétences respectives.

2 – Un changement de décor surprenant

Dès le premier jardin éphémère, les Lavandourains comme les visiteurs ont apprécié le changement de décor. Le parvis en pavés devient un écrin de verdure qui ne laisse personne indifférent. La thématique dévoilée le jour J suscite un effet de surprise. La créativité des équipes municipales nous plonge au coeur d’un théâtre à ciel ouvert.

3 – Une thématique déclinée

En plus du fil rouge pour la conception paysagère, la thématique apporte de l’animation et de l’interaction pour le public. Le « Jardin branché » avait séduit les enfants avec l’installation d’un « pont de singe », de pas japonais autour du bassin et de sculptures en bois. Le jardin sur le thème de la musique avait aussi été apprécié pour son aspect ludique notamment grâce aux instruments originaux. Cette année, la thématique sera aussi déclinée autour d’un riche programme d’animations et des valeurs tournées vers l’environnement.

4 – Un jardin éphémère durable

90% des éléments utilisés dans le jardin éphémère sont réutilisés en différents points de la commune. Le jardin de l’école Marc Legouhy est composé de plusieurs matériaux issus du premier jardin éphémère. Les jardinières du deuxième jardin éphémère fleurissent aujourd’hui les barrières du bd de Lattre de Tassigny quand les clôtures en noisetier servent au jardin de la Villa Théo. Une belle façon de diversifier les massifs de la ville pour le plaisir des habitants.

5 – Un événement à part entière

La plupart des événements (fêtes, soirées, etc) animent un lieu quelques heures ou quelques jours. Le Jardin éphémère apporte du dynamisme  sur une durée plus longue. Les visiteurs aiment flâner dans le jardin, y revenir en famille ou entre amis. Comme chaque année, la Ville du Lavandou proposera des visites commentées du jardin éphémère et des espaces verts alentours le 9 juin prochain dans le cadre de la manifestation nationale « Les rendez-vous au jardin ».

Articles en relations

Commentaire