Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Les bénévoles du Comité Communal des Feux de Forêt mobilisés tout l’été

Les bénévoles du Comité Communal des Feux de Forêt mobilisés tout l’été

Ce jeudi 27 août, le risque incendie est classé rouge (risque très sévère) dans les massifs forestiers de la Commune. Comme le stipule l’arrêté préfectoral, l’accès, la circulation, les travaux sont strictement interdits, sous peine d’amende de 135 euros.

Jacques Cornier et Jean-Claude Soyer, tous deux bénévoles au sein du Comité Communal des Feux de Forêt (CCFF) embarquent à bord de leur véhicule armé d’une cuve d’eau et d’une radio pour effectuer une patrouille sur la route des Crêtes. “Nous veillons à ce que l’interdiction d’accès au massif soit bien respectée. Seuls les riverains peuvent emprunter la route des crêtes. Nous avons posé des barrières et des panneaux “route barrée” pour renforcer la signalisation. Peu de personnes savent que le panneau B0 signifie l’interdiction (voir ci-dessous)” , précise Jacques, président du CCFF du Lavandou. Son collègue Jean-Claude, pompier professionnel de métier confirme : leur mission première durant cet été chaud et sec consiste à faire de la prévention.

Prévenir le risque incendie et assurer la sécurité des personnes

Tout juste arrivés à l’entrée de la route des Crêtes fermée par des barrières et des panneaux, les bénévoles rencontrent un cycliste de sortie. Ils l’interpellent : “vous ne pouvez pas poursuivre sur cette route monsieur, l’accès au massif est fermé aujourd’hui”. Surpris à l’annonce de cette nouvelle, le cycliste regrette de devoir faire demi-tour mais ne manque pas d’humour. “C’est dommage, je vais devoir descendre et remonter la route du chemin de Curet toute la journée alors”…. Quelques minutes plus tard, même type de rencontre. Le cycliste qui dit “se rendre au col du Canadel” quand on lui demande ce qu’il fait sur cette route interdite, a quant à lui franchi les panneaux d’interdiction et ne semble pas malheureux d’être seul sur cette voie qui offre un panorama magnifique sur Le Lavandou. Malgré l’invitation de Jacques et Jean-Claude à rebrousser chemin, le vacancier ne semble pas vouloir perdre une miette de sa balade, au motif qu’il est “plus près de l’arrivée par la route interdite que celle autorisée” et qu’il n’a “plus d’eau”. Les bénévoles le préviennent que la police municipale sera informée de sa présence qui lui en coutera 135 euros…

Jean-Claude Soyer déplore ce manque de prise de conscience. “Ils ne se rendent pas compte qu’en cas d’incendie, ils sont en danger. Malgré notre présence quotidienne pour afficher les arrêtés de la Préfecture, les barrières mises en place et les conseils prodigués, certains passent outre et ne mesurent absolument pas le risque”.

Comment s’informer sur le risque incendie ?

  • Consulter le site de  la Préfecture du Var. Chaque jour, la carte précisant la nature du risque dans les massifs pour le lendemain est publiée sur le site internet de la Préfecture : www.var-gouv.fr
  • S’abonner au système d’alerte de la Ville du Lavandou. Lorsque le risque incendie est classé “très sévère” ou “extrême”, les personnes inscrites au système d’alerte reçoivent un SMS d’information. Si vous n’êtes pas inscrits, nous vous invitons à vous remplir le formulaire, en cliquant sur ce lien. Ce dispositif sert à prévenir tous les risques sur la Commune.

Reconnaître le panneau BO

Le panneau de signalisation de circulation interdite, codé B0 en France, indique que, sur la chaussée à laquelle il s’applique, toute circulation de véhicules  y compris les bicyclettes, est interdite dans les deux sens.

Articles en relations

Commentaire