Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Les écoliers à l’heure du numérique

Les écoliers à l’heure du numérique

Comme leurs camarades de Marc Legouhy et de Saint-Clair, les écoliers de Cavalière disposent d’une « classe mobile » acquise par la Ville (plusieurs iPads 32Go, une borne de rechargement et un mini Mac pour configurer les tablettes).

Grâce à ces outils dernière génération, les enfants suivent, entre autres, des séances de programmation informatique. Ces cours spécifiques sont dispensés par Cédric Gourvenec, enseignant et référent numérique. « Je suis en charge des projets numériques au sein des écoles de notre circonscription, jusqu’à Sainte-Maxime« , précise-t-il. Une chance pour les Lavandourains de pouvoir se familiariser avec la programmation informatique car d’après l’enseignant, « peu de collectivités disposent d’outils de ce type« . Au Lavandou, la première classe mobile acquise par la municipalité (15 iPads) a bénéficié aux élèves de l’école Marc Legouhy en 2017. Lors de la rentrée scolaire 2018, deux nouvelles classes mobiles ont été acquises pour les écoliers de Saint-Clair (9 iPads) et Cavalière (8 iPads).

Les enseignants utilisent aussi ce matériel pour l’apprentissage des matières « classiques ». Hélène Porres, enseignante et directrice de l’école de Cavalière nous explique l’intérêt de ces tablettes, « dans une classe à plusieurs niveaux, c’est très utile. Si un élève a fini un exercice en avance, il peut poursuivre le travail via des applications, pour le calcul mental par exemple« . Avant de préciser, « la tablette de l’enseignant est reliée à celles des élèves.  Nous voyons en temps réel ce qu’ils font« .

La programmation, un nouveau langage tourné vers l’avenir

Lundi 25 mars, la dizaine d’élèves réunie autour de Cédric Gourvenec planche sur la programmation d’une animation. Objectif de l’exercice, faire monter une baleine dans le ciel puis la faire redescendre dans l’eau. En voyant la succession de blocs, annotés de flèches et de chiffres, sur les écrans des tablettes, on se demande quel langage parlent les enfants… Eux semblent très à l’aise avec les codes, « si tu inscris 7 sur ce carré, ça crée la trajectoire » commente un jeune garçon, fier d’avoir trouvé comment créer l’animation diffusée cinq minutes avant au tableau. « La programmation informatique s’avérera utile pour eux », explique Cédric Gourvenec, « aujourd’hui, nous travaillons sur une application conçue pour les enfants mais au collège, ils apprendront à programmer un logiciel« . Bref, on ne fera pas de pronostics sur le nombre de jeunes Lavandourains susceptibles de rejoindre les studios Pixar ou le Bureau des légendes mais ce qui est sûr, c’est qu’ils disposent d’outils adaptés à l’apprentissage d’un nouveau langage tourné vers l’avenir.

Articles en relations

Commentaire