Mairie du Lavandou > Les Labels de la ville > Qualité des eaux de baignade

Qualité des eaux de baignades

Eaux_de_baignade

Résultat 2016 « Démarche qualité des eaux de baignade »

Pour la quatrième année consécutive, la qualité des eaux de baignade sur les différentes plages de la commune a été classée au rang « Excellent » par l’Agence Régionale de Santé PACA.

Controle-sanitaire-2016

Qualité des eaux de baignade

La ville du Lavandou compte 10 plages labellisées « démarche qualité des eaux de baignade »avec une auto surveillance d’analyse d’eau réalisée par la Saur en plus du contrôle sanitaire effectué par l’Agence Régionale de Santé (ARS).
Batailler (Anglade), Batailler centre, Centre-ville, Saint Clair, la Fossette, Aiguebelle, Jean blanc, Cavalière, Cap nègre, Pramousquier.

Connaître la qualité de l’eau de baignade en eau de mer ou en eau douce est un moyen de prévenir tout risque pour la santé des baigneurs. Le suivi régulier de la qualité des eaux de baignade permet de connaître les impacts de divers rejets éventuels situés à l’amont du site et notamment d’apprécier les éventuels dysfonctionnements liés à l’assainissement d’eaux usées, aux rejets d’eaux pluviales, etc, qui influenceraient la qualité de l’eau du site de baignade. Les connaissances ainsi acquises peuvent fournir une aide à la décision aux collectivités locales afin d’améliorer la maîtrise des causes des pollutions engendrées notamment par une mauvaise gestion des eaux usées domestiques.

Le contrôle sanitaire des eaux de baignade est mis en œuvre par les Agences régionales de santé et demeure une préoccupation constante du Ministère de la santé qui élabore la réglementation dans ce domaine sur la base de directives européennes.

Détermination des sites de baignade
Le contrôle sanitaire porte sur l’ensemble des zones accessibles au public où la baignade est habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs et qui n’ont pas fait l’objet d’un arrêté d’interdiction.
Les eaux de baignade, qu’elles soient aménagées ou non, sont recensées annuellement par les communes. Le recensement s’effectue avant le début de chaque saison balnéaire et prévoit de prendre en considération l’avis du public exprimé au cours de la saison précédente. A cette fin, des registres sont mis à la disposition du public en mairie.

En savoir plus :
Toute personne qui aménage une baignade est tenue de déposer à la mairie un dossier justificatif d’ouverture. Le maire transmet ensuite ce dossier au préfet et à l’ARS pour permettre l’organisation du contrôle. Les baignades « aménagées » au sens du code de la santé publique (article D.1332-39 à D.1332-42) sont constituées des sites qui comprennent des aménagements incitant à la baignade (panneau d’information, zones de stationnement, apports de sable…). Ces sites doivent ainsi délimiter une zone protégée des contaminations, où sont présents au minimum deux installations sanitaires, et comporter un affichage d’information concernant la sécurité du site ainsi que les résultats d’analyses du contrôle sanitaire.

Choix du ou des points de prélèvement de contrôle
La qualité des eaux de baignade est déterminée sur la base de résultats d’analyses sur des échantillons prélevés en un point de surveillance défini par l’ARS et le gestionnaire. Ce ou ces points de prélèvement(s) toujours identique(s) est (sont) défini(s) dans la zone de fréquentation maximale des baigneurs.

Source officielle