Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Retour sur la cérémonie de présentation des voeux

Retour sur la cérémonie de présentation des voeux

Lundi 6 janvier 2020, le maire, Gil Bernardi, et le conseil municipal, ont présenté leurs voeux aux nombreux Lavandourains ayant répondu présent. Outre les réalisations majeures de l’année à l’instar du pôle de danse et de musique qui a ouvert ses portes aux adhérents cette semaine, le maire a souligné l’augmentation des naissances en 2019 (53 contre 35 en 2018), signe d’un dynamisme démographique qui rejoint les chiffres communiqués par l’INSEE en janvier. Le Lavandou compte aujourd’hui 6047 habitants, soit 225 de plus qu’au 1er janvier 2019.

Discours du maire

Mesdames et Messieurs, 

Votre présence ce soir si nombreuse, si chaleureuse, me touche vraiment, profondément. Peut-être plus intensément que les années précédentes. Aussi, je tiens, tout d’abord, à vous remercier pour votre témoignage d’amitié, d’attachement ; comme de vous associer à cette tradition Républicaine, autant qu’à ce moment fort de notre vie villageoise. C’est effectivement un temps important et une année particulière.

Au nom de l’équipe municipale, en mon nom personnel et en celui de mon épouse, je tiens à présenter aux personnalités qui nous font l’honneur de leur présence, à chacune et à chacun d’entre vous, nos vœux sincères et profonds d’une bonne année 2020. (…)

Que cette nouvelle année vous apporte, d’abord, une excellente santé, pour vous et pour tous ceux qui vous sont précieux.

Que cette année qui commence, vous procure de la joie : celle de vos familles, de l’accomplissement de vos vœux les plus lumineux ; la réalisation de vos projets et de vos rêves. Même les plus fous. Comme de mesurer pleinement le bonheur simple, mais si rare, de vivre dans un village où le soleil est toujours plus beau qu’ailleurs, parce qu’il rayonne aussi de l’intérieur et que nous lui avons donné notre cœur.

Dans une cité où vit la différence, où chaque être compte, comme une âme irremplaçable, où l’indifférence n’est pas de mise et la solidarité, la convivialité et l’amitié prévalent, comme des valeurs sûres.

Permettez-moi de vous souhaiter, individuellement et collectivement de garder votre ardeur intacte, votre plaisir de vivre. De pouvoir manifester vos souhaits lorsque cela ne va pas, mais aussi de continuer à partager vos joies et votre amour pour Le Lavandou. De ne jamais succomber aux sirènes de la sinistrose que certains érigent pour servir leur médiocre ambition personnelle et ainsi de ne pas faire partie de ces personnes, qui selon le démographe, Hervé Le Bras «se sentent mal dans une France qui va bien ».

Et dans ces vœux de bonne année 2020, je n’oublie pas ceux qui nous ont quittés ou qui souffrent, et pour lesquels nous avons ensemble une pensée particulière, toute empreinte d’une affection intacte.

Des Vœux de réussite pour Le Lavandou, dont le rayonnement international assure la prospérité.

Je pense aussi avec tendresse à nos 53 petites Lavandouraines et petits Lavandourains, qui nous ont rejoints dans notre communauté chaleureuse, pour la projeter dans l’espoir d’un avenir heureux et pour lesquels chacune et chacun d’entre nous s’est ingénié, à sa manière à réserver la meilleure place et le plus beau des accueils.

Ces 53 bébés, tous plus beaux les uns que les autres, combien ils ont eu raison de choisir Le Lavandou ! Nous les attendions avec impatience, pour babiller dans nos crèches, pour faire enrager leurs maîtresses dans nos écoles toutes pimpantes et peupler ces appartements tout-neufs à loyer aidé ou à prix modéré, conçus pour eux et leurs parents…D’autant qu’ils vont bientôt découvrir la chance insolente, le privilège, qui est le leur, d’avoir quitté leur rose ou leur chou, pour grandir et s’épanouir sur cette terre d’exception. Où leurs aînés ont mis tant de cœur et d’ardeur, à préserver une nature d’une rare beauté et à les voir se réaliser dans un cadre de vie incomparable.

Meilleurs Vœux à vous tous, donc, et un grand merci à ce vol de cigognes providentiel, si généreux l’an passé, que nous appelions de tous nos souhaits et qui s’est arrêté, comme par enchantement, sur la douce commune du Lavandou. Pour y déposer délicatement tant de graines d’espérance.

Et si cet élan de cœur peut vous paraître un peu « émotionnel » et bien allégorique, n’y voyez pas une quelconque satisfécit, décerné à la municipalité…les plus assidus, d’entre vous, se souvenant forcément du triptyque si souvent décliné ici même « logement aux loyers abordables, emplois à l’année, enfants dans nos écoles » … comme une prière.

Cette inversion de la courbe de la natalité Lavandouraine est un effet bénéfique. Ce n’est pas le dérèglement climatique qui a dérouté et désorienté nos échassiers migrateurs de leur trajectoire traditionnelle ! C’est une planification.

Le discours intégral est disponible >> ici

Articles en relations

Commentaire