Villa Théo

Soucieuse de préserver son patrimoine, la commune du Lavandou a acquis en 2007, par voie de préemption, l’ancienne maison du peintre néo-impressionniste Théo Van Rysselberghe (1862-1926) à Saint-Clair. Depuis son acquisition, cette villa abrite les activités de l’association de l’atelier d’arts plastiques du Lavandou, mais cette propriété (350 m2 sur une parcelle de 1300 m2) devrait prochainement subir une réhabilitation importante, respectueuse de l’esprit des lieux, afin de devenir une pôle culturel. Ce projet, qui avait émergé en 2001, consiste en effet à transformer cette maison en centre d’art articulé en lieu de mémoire, d’exposition et de création.

Afin de financer une partie de ces travaux de valorisation (montant total 500 000 euros), la commune a signé une convention avec la Fondation du Patrimoine et a lancé une souscription publique pour associer la population à cette démarche et faire appel à des mécènes privés heureux de participer au développement culturel du Lavandou. Rappelons qu’en 2007, le Ministère de la Culture a accordé le label «Patrimoine du XXe siècle» à cette villa dessinée par l’architecte belge et frère du peintre, Octave Van Rysselberghe ; un label soulignant les réalisations majeures et caractéristiques du siècle dernier.

La réhabilitation et transformation de cette maison-atelier, désormais appelée Villa Théo, en hommage au peintre et par souci de mémorisation, offrira à la commune du Lavandou l’opportunité de créer sur son territoire un pôle culturel fort qui contribuera au développement touristique du quartier de Saint-Clair et au rayonnement culturel du Lavandou. La présence de l’association de l’atelier des arts plastiques, qui continuera à occuper le site après le temps indispensable aux travaux, contribuera à favoriser plus encore la polyvalence, le dynamisme et le caractère vivant du lieu. La Villa Théo bénéficie en outre d’une situation privilégiée sur le «Chemin des peintres». Elle pourra donc idéalement contribuer à accroître la fréquentation de ce chemin et constituer une étape de ce circuit.

Cette convention étant signée, la commune en partenariat avec la Fondation du Patrimoine a lancé une campagne de communication pour faire connaître son projet.

Un bulletin de souscription est disponible en ligne afin de permettre aux donateurs d’effectuer des dons auprès de la Fondation qui reversera ensuite ces fonds à la commune.