Mairie du Lavandou > Actualités de la ville > Une alimentation saine et durable au restaurant scolaire

Une alimentation saine et durable au restaurant scolaire

Depuis de nombreuses années, le « fait maison » est au menu du restaurant scolaire. La purée de pommes de terre fraîche servie mardi dernier a d’ailleurs régalé les enfants. En 2018, 50% de produits issus de l’agriculture biologique ont été introduits dans les repas. Allan et Axel, élèves à l’école élémentaire Marc Legouhy le notent, « c’est bien, à la maison aussi, on mange bio ». Côté diversification alimentaire, les enfants sont plus réservés, préférant à une écrasante majorité les pizzas et les frites. Cependant, lorsqu’on leur demande s’ils apprécient les repas végétariens servis deux fois par mois, la plupart acquiesce. Allan, élève de CM1 argumente, « si on mange de la viande tout le temps, les pauvres animaux vont disparaitre ». À la table d’à côté, Anaé est aux anges : « j’aime pas la viande. Je peux manger des boulettes mais c’est tout ». Autour d’elle, les avis divergent, carottes râpées, épinards, « petits arbres verts » (comprendre brocolis), chacun a son légume fétiche ou maudit.

« On essaie de mélanger les légumes qui font l’unanimité ou les féculents avec des légumes moins appréciés », explique-t-on en cuisine. De l’inventivité donc, voilà la recette qu’il va falloir intensifier dès le mois de novembre car comme le prévoit la loi EGalim, les repas végétariens devront être proposés une fois par semaine.

Lutte contre le gaspillage alimentaire et le plastique

Lutter contre le gaspillage alimentaire fait aussi partie des engagements de l’équipe du restaurant scolaire. Depuis l’année dernière, une balance est intégrée à la poubelle destinée aux déchets alimentaires. Les papiers, cartons et contenants de yaourts ou compotes sont triés. Objectif : réduire chaque jour le poids des déchets et sensibiliser les enfants. En cuisine, le tri sélectif est aussi effectué et les épluchures de légumes sont destinées aux poules des restanques de Saint-Clair.

En outre, le personnel en charge de la surveillance s’attache à ce que les jeunes Lavandourains mangent le mieux possible. « L’idée n’est pas de les forcer mais de les encourager à goûter et faire en sorte qu’ils ne passent pas tout de suite au dessert pour aller jouer dans la cour ». Pour ce faire, les enfants connaissent le principe, lever la main pour appeler un surveillant avant d’entamer le dessert.

Côté plastique, la lutte est plus que bien engagée. À l’instar des autres services municipaux, les agents du restaurant scolaire ont reçu des gourdes isothermes cet été en remplacement des bouteilles d’eau. Sur les tables, les enfants ont toujours eu pour habitude d’aller remplir le broc. Et depuis la rentrée, les barquettes en plastiques utilisées jusqu’alors pour des entrées ou desserts ont laissé place à des ramequins durables et lavables.

Information aux familles

Comme chaque année, à l’occasion de la semaine du goût (7 au 11 octobre) les parents d’élèves sont invités à venir déjeuner au restaurant scolaire avec leur enfant. Afin de les accueillir au mieux, l’inscription auprès du service de la caisse des écoles est obligatoire. Date limite d’inscription : mardi 1er octobre.

Articles en relations

Commentaire