Mairie du Lavandou > Villa Théo

Villa Théo

Soucieuse de préserver son patrimoine, la commune du Lavandou a acquis en 2007  l’ancienne maison du peintre néo-impressionniste Théo Van Rysselberghe (1862-1926) à Saint-Clair. Dès son acquisition, la villa a abrité les activités de l’association de l’atelier d’arts plastiques du Lavandou avant de connaître une importante réhabilitation en 2016. Cette rénovation, respectueuse de l’esprit des lieux a donné naissance à la Villa Théo, centre d’art articulé en lieu de mémoire, d’exposition et de création.

Afin de financer une partie de ces travaux de valorisation (montant total 500 000 euros), la commune a signé une convention avec la Fondation du Patrimoine et a lancé une souscription publique pour associer la population à cette démarche culturelle. Séduit par le projet, le Conseil Départemental a également soutenu ce projet.
En 2007, le Ministère de la Culture a accordé le label «Patrimoine du XXe siècle» à cette villa dessinée par l’architecte belge et frère du peintre, Octave Van Rysselberghe ; un label soulignant les réalisations majeures et caractéristiques du siècle dernier.

La réhabilitation et transformation de cette maison-atelier, désormais appelée Villa Théo, en hommage au peintre et par souci de mémorisation, offre à la commune du Lavandou l’opportunité de créer un pôle culturel fort qui contribue au développement touristique du quartier de Saint-Clair et au rayonnement culturel du Lavandou. La présence de l’association de l’atelier des arts plastiques, qui occupe le rez-de-chaussée de la villa contribue à favoriser la polyvalence, le dynamisme et le caractère vivant du lieu. La Villa Théo bénéficie d’une situation privilégiée sur le «Chemin des peintres». Elle peut donc idéalement contribuer à accroître la fréquentation de ce chemin et constituer une étape de ce circuit.